Défi Techno MOPI 2017/2018

Trois défis techno sont proposés cette année pour les élèves des trois cycles d’enseignement autour d’un thème : Créer des objets technologiques capables de produire des sons.

N’hésitez pas à vous inscrire avant le 12 octobre 2017 (plus d’informations dans les documents ci-dessous).

Défi techno maternelle

Défi techno cycle 2

Défi techno cycle 3

Ressources pour préparer ce défi technologique avec sa classe : 

  • Exemple d’un défi technologique sur les objets sonores réalisé proposé par le groupe science du département des Yvelines, sous la direction d’Eric Quéré, IEN de l’Education Nationale :


La démarche d’investigation

d’après La Main à la Pâte 

LA DÉMARCHE D’INVESTIGATION en plusieurs phases :

  • motivation « d’où part-on? » ;
  • problématisation « qu’est-ce qu’on cherche? » ;
  • définition de la stratégie de recherche « comment va-t-on faire pour chercher? » ;
  • mise en œuvre du projet « cherchons » ;
  • confrontation « a-t-on trouvé ce que l’on cherche ? » ;
  • terminaison « le savoir construit : ce que l’on a expliqué, compris, découvert ».

1 – La motivation peut être déclenchée par :

  • un bilan des connaissances acquises antérieurement
  • un bilan des idées « reçues », « préconçues », « initiales »
  • une référence à l’actualité
  • la présentation « brutale » d’un fait
  • un travail de bibliographie et/ou de documentation
  • une situation concrète qui fait question :
  • un motif, une raison, un prétexte pour chercher

2 – La problématisation peut consister à énoncer :

  • un problème à résoudre ;
  • un phénomène dont on cherche à comprendre le mécanisme ;
  • un inconnu que l’on veut explorer ;
  • une opinion dont on veut faire un savoir.
  • Du foisonnement motivant à l’objet d’étude scientifique clairement et rigoureusement délimité.

3 – La définition de la stratégie de recherche c’est préciser :

  • une hypothèse à vérifier, ses conséquences vérifiables, un projet d’expérimentation ;
  • un projet d’observation (dans la nature, en laboratoire, etc.) ;
  • un projet d’exploration de bases de données ou de bibliographie ;
  • un projet de modélisation.
  • Les élèves savent ce qu’ils vont faire et pourquoi.

4 – La mise en œuvre de la stratégie

  • phase dont la durée est la plus importante ;
  • variété considérable de mises en œuvre possibles ;
  • priorité au concret.
  • L’élève fait et sait pourquoi il fait.

5 – La confrontation

  • faits recherchés / faits découverts ;
  • résultats prévus / résultats obtenus ;
  • idées initiales / épreuve des faits.
  • Le bilan des réussites et des échecs.

6 – La terminaison

  • l’énoncé du savoir construit, sans oublier de préciser « à quoi ça sert ?» ;
  • l’énoncé de ce qui reste à comprendre. On n’a pas fait tout cela pour rien, mais c’est loin d’être fini…
  • La démarche d’investigation n’est donc pas stéréotypée. C’est un enchaînement logique d’étapes aux modalités diverses, qui donne du sens à ce que l’élève apprend.